03 82 55 34 11 hackel@wanadoo.fr

Histoire des établissements Hackel Motculture

C’est en 1928 qu’Eugène Hackel, né en 1904 à Haute-Sierck, arrive à Cattenom et s’installe rue de la Gare, en face de I ‘arrière du petit tortillard le «Joengelchen». A côté, il y avait un hangar pour abriter l’atelier de réparation et un vaste espace de stockage pour le matériel vendu : des grillages, des rouleaux et des herses métalliques, des râteaux faneurs et autres machines en pièces détachées.

La plupart des outils et machines arrivent alors en pièces détachées et le premier travail du détaillant est de remonter le matériel avant sa mise en vente.

Dès les années 1930, la vente de matériel agricole devient la principale source de revenus de la société avec les ventes et livraisons de charbon.

Eugène propose à cette époque des charrues, des faucheuses, des moissonneuses-lieuses… Il obtient surtout la concession exclusive de la marque Mc Cormick. La guerre va freiner l’activité et c’est donc après 1945 que l’entreprise progresse fortement.

A  cette époque les machines lui sont encore livrées emballées et il doit les assembler pour ses clients, ce qui représente beaucoup de travail et nécessite beaucoup de place. Les locaux sont donc aggrandis pour la seconde fois dans les années 1950. A cette époque la vente de machines à traire est aussi très importante.

En 1961, les deux fils d’Eugène, Paul et Jean, reprennent le flambeau et travaillent très dur avec leurs épouses. Dans les 1970 l’entreprise comptait déjà plus de 10 salariés.

Le service après vente et la réparation de matériel n’étaient assurément pas les activités les plus rentables. Elles étaient néanmoins nécessaires pour fidéliser la clientèle et leur réputation n’était plus à faire !
Jusqu’à la fin des années 1980 la vente et la réparation du gros matériel agricole reste la pricipale activité de l’entreprise et les livraisons de fuel ont remplacées le charbon. Les ventes s’accélèrent car la rivalité fait rage entre agriculteurs et exploitants pour s’équiper des dernières innovations. A cette époque les machines sont toujours plus puissantes et les accessoires qu’elles acceptent sont de plus en plus nombreux et toujours plus variés.
C’est en 1985, avec la concurrence de Renault et Fiat qui commence à produire du matétiel agricole et avec l’urbanisation croissante, que les deux frères se lancent aussi dans la vente de matériels pour espaces verts.

Eugène Hackel décède en 1987 et au milieu des années 1990, les locaux de l’entreprise sont déplacés sur le site d’Husange. Un des deux fils, Jean Hackel reste au sein de la société jusqu’en 1998 mais les établissements sont devenus société à responsabilité limitée dès 1993, la sàrl Etablissements Hackel Motoculture.